CBD: connaissance, usage et cultures

    Z'êtes là:
  1. Accueil
  2. >
  3. Usage du CBD
  4. >
  5. Faire soi-même sa recharge d'e-liquide maison avec du CBD

Fabriquer son e-liquide CBD

Publié le

Rien de plus satisfaisant que d’apprécier une réalisation artisanale qui voit le jour de ses propres mains. Alors bien sûr, le produit fini n’est pas parfait et ne prétend surtout pas dépasser la qualité des marchandises qu’on trouve habituellement dans le commerce mais le fait d’avoir mis du sien nous rend fier de notre création concoctée avec amour.

Pourquoi cette ode soudaine au « do it yourself »? parce que le sujet du jour parle des recharges de cigarettes électroniques qu’il est tout à fait possible de fabriquer chez soi, avec les saveurs correspondantes à nos goûts personnels et la garantie d’en maîtriser la composition de A à Z.

Et parce qu’on est bien sur plantes&cultures, on va particulièrement s’intéresser aux possibilités de donner à nos variations de liquides un parfum de CBD.

La vape comme moyen alternatif de fumer

Fumer c’est mal. Oui on le sait tous, surtout ceux qui se ruinent parce qu’accros à la nicotine et consomment ainsi à l’excès, mettant en péril malgré eux leur compte en banque et leur santé.

Après les patchs ou les gommes à mâcher et leur efficacité discutable, la cigarette électronique s’est révélée devenir un très bon moyen de se libérer progressivement de l’emprise du tabac. On vapote donc (pour dire qu’on ne fume pas), grâce à cet objet qui nous fait émettre de beaux nuages parfumés réputés moins nocifs, opposant la vapeur à la fumée.

Des consommables et accessoires au marketing bien étudié

Car oui, pour ajouter du plaisir à cette activité, l’odeur et le goût pas toujours agréables de la cigarette sont ici substitués par des arômes doux et parfois assez surprenants, exemples: à la vanille, à la menthe, aux fruits rouges, etc…

Et on peut varier selon ses humeurs car ces parfums prennent la forme de flacons interchangeables disponibles dans différentes contenances, entre 10 et 50ml.

Les packagings sont funs, colorés et sympas, tout pour attirer une clientèle assez large: du fumeur compulsif qui se cherche un moyen efficace de stopper la cigarette à la jeune lycéenne qui trouve ça « trop frais » de faire de jolis nuages de vapeurs à l’heure de pause.

Pourtant, ces produits sont-ils tous réellement inoffensifs pour la santé? les avis diverges et différentes études se contredisent. Ce qui est sûr, c’est que les agents néfastes à la santé comme le goudron, métaux lourds, etc… y sont totalement absents et permettent ainsi de croire qu’il est préférable de vapoter que de fumer un vraie cigarette de tabac.

Peut-on vapoter du cannabis?

Le choix pléthorique de goûts est sans conteste l’une des raisons du succès des cigarettes électroniques. Nous l’avons vu, le secteur est très dynamique et ne manque pas d’imagination pour attirer de plus en plus de consommateurs.

Un axe de développement de gamme est de proposer des parfums originaux, savamment étudiés pour s’adresser directement à un public préalablement chirurgicalement ciblé. Ainsi, quand on parle « fume », on pense rapidement aux aficionados de weed et autre « pilon » qui nous rendent calmes et détendus.

Fumer un joint de beuh devrait rester un plaisir occasionnel pour en apprécier pleinement les effets et non une activité quotidienne car comme avec l’alcool où un verre bu tous les jours peut apparaître au premier abord anecdotique, en réalité, c’est une mauvaise habitude qui ouvre la voie à une addiction dont il est très difficile de s’en défaire.

E-liquide saveur CBD

Vapoter tout en ayant le goût de son « 2 feuilles » est ainsi une bonne façon de se délecter de la saveur typique du cannabis sans en subir le relâchement débridé de son attention, on voit donc chez les revendeurs des e-liquides disponibles aux noms évocateurs et illustrations soigneusement choisies.

Vous trouverez ainsi chez des fabricants comme Harmony ou Greeneo des e-liquides au CBD qui vous permettront de profiter du goût de votre plante préférée sans aucune conséquence assommante.

Mais vous avez également la possibilité de vous créer en toute autonomie votre propre liquide, fait maison, en toute connaissance des ingrédients dont vous saurez exactement la provenance et la proportion. Suivez le guide:

Comment faire son propre e-liquide à base de CBD?

Il vous faut au préalable vous procurer tout le nécessaire avant de vous pouvoir vous mettre à l’action et tester la recette qui se compose de 3 ingrédients principaux: une base neutre obtenue en proportionnant environ deux tiers de propylène glycol pour un tiers de glycérine végétale, ce qu’on appelle le booster CBD, un concentré extrême le plus souvent issu de cristaux, à diluer dans votre mélange final, et enfin la dernière touche pour donner à votre eliquide un goût agréable en bouche en ajoutant des extraits d’arômes. Nous vous recommandons les arômes à base de concentré de Skunk ou de Kush qui vont embaumer la pièce où vous vapoterez.

En terme de matériel, vous pourriez très bien commencer avec de simples récipients propres comme des tubes à essais par exemple dans lesquels vous pourrez effectuer le mélange. Une pipette sera aussi bienvenue pour vous permettre de faire des prélèvements et du dosage précis à la goutte près.

Il ne vous reste plus qu’à réunir les substances liquides dans votre récipient et à bien mélanger le tout, votre préparation est prête! Enfin pas tout à fait pour en profiter immédiatement car un temps de repos de la mixture est requise, entre une et trois semaines en fonction de sa viscosité: plus elle est fluide, et moins longtemps vous pouvez la laisser en maturation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.