CBD: connaissance, usage et cultures

    Z'êtes là:
  1. Accueil
  2. >
  3. Culture CBD
  4. >
  5. Comment extraire le CBD du chanvre? : les trois techniques

Les trois techniques d’extraction de CBD du chanvre!

Publié le
extraire le CBD

Le CBD est un des composants les plus importants de la plante du chanvre. Ce composant est fort utilisé dans plusieurs domaines dont le domaine médical dans certains pays. Il est non psychoactif, autrement dit, il n’a aucun effet nocif dont la dépendance. On peut donc en déduire que le chanvre n’est pas complètement nocif.

Certains de ses composants dont le THC le sont certes, mais pas tous. En tout cas, ce n’est pas le cas du CBD. Ce composant est de plus en plus consommé partout et également, de nombreuses personnes cherchent à le cultiver! Pour cela, il est nécessaire de penser à son extraction de la plante. Alors, comment extraire le CBD de la plante de chanvre?

Avant toute chose, il faut savoir qu’il existe trois méthodes populaires d’extraction du chanvre. Ces méthodes peuvent être plus ou moins coûteuses et chacune d’entre elles présente des avantages, mais également des inconvénients. Découvrez donc ces méthodes-là dans cet article!

Technique n°01: l’extraction du CBD par solvant

Comme son nom l’indique, cette technique se base essentiellement sur l’utilisation de solvants durant l’extraction. Effectivement, les solvants sont connus pour leurs capacités à dissoudre les composants de différentes molécules. Et c’est justement cette caractéristique qui va permettre l’extraction du CBD. Les solvants les plus utilisés sont essentiellement:

  • L’alcool de grain
  • L’alcool isopropylique
  • Ou le naphta

Les techniques traditionnelles de cette extraction peuvent faire appel à de simples ustensiles comme des plaques chauffantes et des récipients en verre. Cependant, malgré l’ancienneté de la technique, cela ne veut pas dire qu’elle n’évoluera pas, bien au contraire. Lors de son évolution, le processus est resté le même, cependant, on peut trouver parmi les ustensiles de ce processus des appareils distillateurs.

L’avantage de cette technique concerne surtout le fait qu’elle soit très peu coûteuse. Cela revient surtout au fait que l’équipement utilisé lors de ce processus peut être trouvé n’importe où dans les maisons. La seule difficulté sera peut-être de trouver un solvant assez fort. Mais de manière générale, cette technique d’extraction de CBD reste assez simple et peut être effectuée par soi-même et chez-soi, ce qui la rend encore moins coûteuse.

Technique n°02: l’extraction du CBD à l’huile

La technique d’extraction de CBD de la plante de chanvre par huile est une technique plutôt douce et naturelle. C’est pour cette raison que beaucoup de personnes y font appel. Cette technique peut satisfaire les besoins des personnes adeptes et amatrices de bio et du naturel. De plus, c’est une technique d’extraction qui est particulièrement simple et qui peut s’effectuer par tout le monde.

Généralement, on opte pour des huiles végétales naturelles pour extraire le CBD du chanvre. Les plus efficaces sont:

  • L’huile de coco
  • L’huile d’olive
  • L’huile de graines de chanvre

Les huiles végétales possèdent la caractéristique d’absorption des composants comme le CBD du chanvre. C’est d’ailleurs ce qui va permettre le processus d’extraction tout en douceur. Cependant, la douceur du processus va influencer sur le temps d’extraction, car cela va prendre plus de temps que la normale. Également, les extraits de cette technique ont l’inconvénient de se dégrader assez rapidement comparés aux autres techniques. C’est pour cette raison qu’il est important de les conserver de la manière qu’il faut et dans les conditions adéquates.

Technique n°03: l’extraction du CBD au CO2

L’extraction au CO2 est la technique d’extraction de CBD la plus coûteuse certes, mais également celle qui propose les résultats les plus concluants et les plus qualitatifs. En effet, si cette technique est coûteuse, c’est justement parce qu’elle permet d’avoir du CBD de très bonne qualité. C’est pour cette raison d’ailleurs que le CBD issu de cette technique d’extraction est le plus cher.

Le CO2 est connu pour être trouvé sous différentes formes: liquides, gazeuses, etc. Le CO2 supercritique est effectivement utilisé dans l’extraction du CBD du chanvre. En réalité, Le CO2 va facilement s’incruster dans la composition du chanvre qui est une composition végétale. Par la suite, il va pouvoir dissoudre les composants de la plante dont le CBD pour l’extraire grâce à sa forme liquide.

Il faut savoir que l’aspect liquide du CO2 est le résultat de sa mise sous température et pression critiques. C’est d’ailleurs pour cette raison que la technique est coûteuse. Elle est donc conseillée pour les producteurs certes, mais en ce qui concerne les consommateurs lambda, les frais à dépenser ne relèvent sûrement pas de leur budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *